Un projet pour relancer les petits barrages abandonnés

Deux mille petits barrages hydroélectriques sont abandonnés en France. Une société à statuts coopératifs a décidé d’investir dans ces énergies renouvelables de proximité et de réhabiliter plusieurs barrages dans les Vosges. Un seul de ces barrages peut alimenter en électricité un village de quelques centaines d’habitants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux mille petits barrages hydroélectriques sont abandonnés en France, depuis la domination de l’électricité nucléaire. Ercisol, une société à statuts coopératifs, a décidé d’investir dans ces énergies renouvelables de proximité et de réhabiliter plusieurs barrages dans les Vosges, tout en limitant au maximum les contraintes pesant sur l’environnement des rivières. Un seul de ces barrages peut alimenter en électricité un village de quelques centaines d’habitants.