Johnny Hallyday, la complainte du secret médical

Par
Jean-Philippe Smet dit Johnny Hallyday mérite-t-il d'être protégé par le serment d'Hippocrate? Le débat fait rage entre des parlementaires et des journalistes, entre droit à l'information et respect de la vie privée. Même François Mitterrand est convoqué dans cette étrange polémique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chacun a le droit de s'intéresser à l'état de santé de Johnny Hallyday. Chaque organe de presse a aussi eu la liberté de parler (ou pas) de l'hospitalisation de Jean-Philippe Smet dans une clinique de Californie, en décembre 2009. Chacun peut encore se faire une idée sur l'éventuelle portée nationale de cet événement. Mais on n'en est plus là. Maintenant, l'affaire Hallyday avive un débat qui oppose des journalistes à des représentants de la souveraineté nationale sur l'importante question du secret médical...