Pour financer Sarkozy, un sénateur UMP a pioché dans son indemnité de frais professionnels

Un sénateur UMP a usé de son enveloppe de frais professionnels pour faire un don de 2 000 euros à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle. Le fautif affirme s'être « trompé de chéquier ». L'épisode rappelle la nécessité d'instaurer un contrôle sur l'usage de cette indemnité.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est une nouvelle preuve de l’usage abusif que font certains sénateurs et députés de leur « indemnité de frais de mandat » (IRFM), cette enveloppe censée couvrir leurs frais professionnels et trop souvent détournée à des fins personnelles. D’après nos informations, un sénateur UMP a puisé dans son compte IRFM pour faire un don de 2 000 euros à Nicolas Sarkozy et financer sa campagne présidentielle de 2012.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal