Guy Wildenstein perd son procès contre le fisc

Par

Le milliardaire franco-américain contestait les 336 millions d’euros que le fisc lui réclame. L’essentiel de ses demandes a été rejeté le 9 juillet par le tribunal de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le milliardaire franco-américain Guy Wildenstein vient de perdre le procès qu'il avait intenté au fisc. Alors qu'il contestait les redressements fiscaux de plusieurs centaines de millions d'euros prononcés contre lui après le décès de son père, et assignait le directeur général des finances publiques, l'héritier de la richissime famille de marchands d'art a vu l'essentiel de ses demandes rejetées par la 9e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris le 9 juillet, selon des informations obtenues par Mediapart.