Tapie: Bercy doit enfin s'expliquer devant la justice

Par

L'affaire Tapie va connaître un nouveau rebondissement: selon des informations recueillies par Mediapart, elledonnera lieu à une audience publique, le 25 septembre, devantletribunal administratif de Paris. Cette audience a pour origine plusieurs recours qui ont été déposés contre la ministre des finances, Christine Lagarde, pour excès de pouvoir. C'est la première fois que sera évoqué devant une juridictionle cadeau de 390 millions d'euros, prélevés sur fondspublics, queBernard Tapie a obtenu au terme d'une sentence d'un tribunal arbitral,le 7juillet 2008. Sans doute embarrassé par ce rendez-vous, le ministèredes finances a adressé un mémoire au tribunal – dont nous révélons lecontenu – qui prend de graves libertés avec les faits, tels qu'ils sesont déroulés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'affaire Tapie a fait tellement de vagues l'an passé mais elle a ensuite été si vite occultée, pour ne pas dire étouffée, qu'on avait presque oublié qu'elle faisait encore l'objet d'une ultime procédure judiciaire. Or, cette procédure a continué à prospérer et elle va avoir un prolongement spectaculaire: selon des informations recueillies par Mediapart, elle donnera lieu à une audience publique, le 25 septembre, devant le tribunal administratif de Paris. Une audience qui sera sans doute pour l'essentiel consacrée à des problème juridiques complexes sur la recevabilité des plaintes qui en sont à l'origine, mais qui n'en aura pas moins un fort retentissement. Car c'est la première fois que sera évoqué devant une juridiction de la République le cadeau de 390 millions d'euros, prélevés sur fonds publics, que Bernard Tapie a obtenu au terme d'une sentence d'un tribunal arbitral, le 7 juillet 2008 (retrouver sous l'onglet Prolonger toutes nos enquêtes sur cette affaire). Sans doute embarrassé par ce rendez-vous, le ministère des finances a adressé un mémoire au tribunal – dont nous révélons le contenu – qui prend de graves libertés avec les faits, tels qu'ils se sont déroulés.