Réforme des retraites : manifestations en retrait

Par et

Le gouvernement peut souffler, et les syndicats contestataires s'inquiéter. La journée de mobilisation contre la réforme des retraites n'a pas provoqué de « déferlante » dans les rues. Reportage à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La première grande journée d’action nationale contre la première réforme des retraites d’un gouvernement de gauche n’a pas drainé la foule ce mardi 10 septembre mais quelque 155 000 personnes – dont 15 000 à Paris – selon le ministère de l'intérieur, 370 000 selon la CGT. Difficile de parler d’un succès. À Paris comme en région, la mobilisation n’a pas été « surprenante », contrairement à ce qu’avait prédit le matin même Thierry Le Paon, le secrétaire général de la CGT, l’un des quatre syndicats organisateurs avec Force ouvrière, FSU et Solidaires.