Projet d’attaque de l’ultradroite: une information judiciaire est ouverte

Par

L’enquête porte sur les chefs d’« association de malfaiteurs criminelle terroriste et détention non autorisée d’armes de catégorie B en relation avec une entreprise terroriste », après l’arrestation de plusieurs personnes soupçonnées de préparer une action violente contre le président de la République.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’enquête progresse. Samedi 10 novembre, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire après les interpellations survenues dans la mouvance d’ultradroite de personnes soupçonnées d’avoir préparé une action violente contre Emmanuel Macron, selon une source judiciaire citée par Reuters.