Violences sexuelles à Radio France: la fin de 30 ans de silence

Par

Journaliste vedette de France Inter pendant des années, puis dirigeant de sa rédaction, Patrice Bertin vient d’être poussé vers la sortie par Radio France. Plusieurs femmes l’accusent de harcèlement sexuel et de deux tentatives de viol, sur une période allant de la fin des années 1980 au début des années 2000. Des accusations que Patrice Bertin qualifie de « calomnies honteuses ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jeudi 23 novembre, une ancienne gloire de Radio France a quitté l’entreprise, dans une discrétion absolue. Patrice Bertin avait passé 44 ans dans la maison ronde, dont 35 à France Inter, où il a occupé tous les postes de prestige et de pouvoir. Présentateur vedette du journal de 19 heures d’Inter pendant 20 ans (où sa voix gouailleuse et son percutant « Au sommaire ce soir » d’ouverture ont fait sa signature), puis directeur de l’information et directeur adjoint de la station, il a été son directeur de la rédaction de 2006 à 2008, avant d’être écarté et de devenir conseiller à la présidence de Radio France jusqu’à fin 2014. Il occupait depuis un poste modeste à la direction de l’antenne et des programmes, et a subitement décidé de prendre sa retraite, à la suite d’un rendez-vous avec le service des ressources humaines du groupe public, qui lui a fait part du témoignage de plusieurs femmes se disant victimes de ses violences sexuelles.