L’école, c’était vraiment mieux avant?

Par Laurence de Cock et Mathilde Larrère
Les jeunes ne savent plus écrire ni compter, les instituteurs n'ont plus d'autorité et il faut revenir au port de l'uniforme : un discours en sépia sur l'école se répand sur les ondes. Ce qui a le don d'agacer nos deux historiennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.