Karachi: la Cour de cassation éloigne le procès du clan Balladur

Par

La Cour de cassation a ordonné un nouvel examen du volet financier de l’affaire Karachi, plus d’un an et demi après le renvoi en correctionnelle de Ziad Takieddine et Nicolas Bazire. Transmise à la cour d'appel de Lyon, l'affaire ne sera pas réexaminée de sitôt.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux ans de gagné, et bientôt trois, pour les anciens du clan Balladur. La Cour de cassation a ordonné le 10 février le réexamen par la cour d'appel de Lyon de l'affaire du financement de la campagne présidentielle d'Édouard Balladur, en 1995, également connue comme le volet financier de l’affaire Karachi. En juin 2014, les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire avaient mis un point final à leur instruction en renvoyant six personnes en correctionnelle.