Marine Le Pen dépose une plainte pour menace de mort

Par
Marine Le Pen a déposé une plainte pour menace de mort après la découverte d'un tag sur la façade de la salle polyvalente où elle a tenu samedi un meeting en vue des élections européennes, a-t-on appris lundi auprès de son entourage.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a déposé une plainte pour menace de mort après la découverte d'un tag sur la façade de la salle polyvalente où elle a tenu samedi un meeting en vue des élections européennes, a-t-on appris lundi auprès de son entourage.

Les inscriptions "Air haine", une allusion au sigle du Rassemblement national (RN), et "une balle dans le front", peintes avant le meeting, couvraient un mur extérieur de cette salle de Saint-Ebremond-de-Bonfossé, dans la Manche.

Jordan Bardella, tête de liste du RN aux européennes, a également participé à cette réunion publique.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale