Hollande a oublié les chambres régionales des comptes

En première ligne pour lutter contre le gaspillage d'argent public et la corruption, les chambres régionales des comptes, affaiblies sous Sarkozy, sont les grandes oubliées des annonces faites mercredi par François Hollande sur la fraude et la moralisation de la vie politique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ce sont les grandes oubliées des annonces faites mercredi 10 avril par François Hollande sur la lutte contre la fraude fiscale, la délinquance économique et financière et les conflits d’intérêts. Les chambres régionales des comptes (CRC), créées en 1982 pour accompagner la loi de décentralisation, afin de contrôler le bon usage de l’argent public et prévenir toute dérive financière dans les collectivités, sont en grande souffrance.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal