Alors que la jeunesse va mal, Macron et le gouvernement draguent... les influenceurs

Par


Plutôt que de sengager dans des débats avec les représentants élus des étudiants et des lycéens, le gouvernement a choisi dinvestir le monde des influenceurs, sans toujours en maîtriser les codes. Instagram, Twitch, YouTube… : tout est bon pour communiquer. Au mépris des questions de fond.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme tous les 14 Juillet, le président paradera et discourra. Et peut-être qu’il adressera quelques mots à la jeunesse « sacrifiée ». Mais ce que certains scruteront avant tout ne sera ni le ton, ni le fond du propos adressé à ceux qui ont cessé de voter. Cette année, l’attention ira aux détails des dorures de la République : est-ce que le candidat Macron tiendra promesse ?