Le Pdg de TF1, Nonce Paolini, ne manque pas d’humour. Mercredi 10 décembre, interrogé sur RTL au sujet de son homologue de France Télévisions, il a déclaré: «[Patrick de Carolis] a obtenu 450 millions d’euros de compensation [de la part de l’Etat en 2009], pour 200 millions d’euros de recettes publicitaires [supprimées]… En matière de lobbying, il est champion du monde!» En fait, la palme du lobbying revient plutôt à la première chaîne, lauréate toute catégorie avec son "Livre Blanc", cette note confidentielle adressée à l’Elysée en décembre 2007, qui recommandait l’éradication de la réclame sur France Télévisions. Quelques semaines plus tard, le 8 janvier, Nicolas Sarkozy avait exaucé le vœu de TF1, en dégainant la mesure au cours de sa conférence de presse de rentrée.