Le dossier fiscal de Luc Besson révèle un conflit d'intérêts de Fabius

Par

Un livre, en librairie ce mercredi 13 janvier, affirme que le célèbre cinéaste et producteur français a profité d’une faveur fiscale de la part de l’administration quand Laurent Fabius en était, en 2002, le ministre de tutelle. Deux membres de la famille du ministre travaillaient alors pour Besson.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pressenti pour briguer la présidence du Conseil constitutionnel, l’actuel ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, est rattrapé par le ministre des finances qu’il fut il y a quinze ans. Dans une biographie non autorisée de Luc Besson, qui sort en librairie ce mercredi 13 janvier et dont les bonnes feuilles seront à lire cette semaine en exclusivité dans L’Express, le journaliste indépendant Geoffrey Le Guilcher révèle que le célèbre cinéaste et producteur français a profité en 2002 d’une faveur fiscale de la part de l’administration, quand Laurent Fabius en était, à Bercy, le ministre de tutelle.