mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart mar. 26 juil. 2016 26/7/2016 Édition de la mi-journée

Procès Bastamag: Bolloré ne veut pas entendre parler de la Socfin en Afrique

12 février 2016 | Par martine orange

Quatre journalistes de Bastamag, deux responsables de site et deux blogueurs se sont retrouvés jeudi sur le banc des accusés, poursuivis pour diffamation par le groupe Bolloré pour avoir écrit et relayé une enquête parlant de l’accaparement des terres. Leurs avocats dénoncent une intimidation judiciaire contre la presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Est-il encore possible pour la presse d’écrire sur les activités du groupe Bolloré en Afrique ? Le terme même d’empire Bolloré peut-il même encore être utilisé sans encourir des poursuites judiciaires ? Ces questions et quelques autres dominaient les discussions à l’ouverture du procès intenté par le groupe Bolloré contre le site Bastamag devant la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris, jeudi 11 février.