Défiscaliser les heures sup': un coup politique, un risque pour l'emploi

Par

Le gouvernement relance l’idée d’exonérer de cotisations sociales les heures supplémentaires à partir de 2020, s’inspirant de la mesure prise par Sarkozy en 2007. C’est une mesure de communication politique, très discutable sur le plan économique, le risque étant de faire augmenter le chômage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pris dans ses propres contradictions sur la question du pouvoir d’achat, le gouvernement ressort de son chapeau la défiscalisation des heures supplémentaires. Édouard Philippe, mardi 6 février, puis Bruno Le Maire, le lendemain, ont promis que cette promesse électorale d’Emmanuel Macron n’était pas enterrée, mais qu’elle serait appliquée « dès que possible » et peut-être « dès 2020 ».