Neuf ans après, le dossier de la BAC Nord de Marseille arrive amaigri au tribunal

Par Clara Martot (Marsactu)

En 2012, la polémique de la BAC Nord avait eu un retentissement national. Après la dissolution de cette brigade de police, l’enquête s’est resserrée sur 18 fonctionnaires. Ils comparaissent depuis ce lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce lundi 12 avril comme le reste de l’année, le tribunal correctionnel de Marseille examinera des infractions aux stupéfiants et des vols. Mais, cette fois, les policiers seront sur le banc des prévenus. Neuf ans après les premières révélations autour de l’affaire dite de la « BAC Nord », 18 fonctionnaires sont renvoyés devant les juges. Le procès devrait durer deux semaines.