Thromboses mortelles: des familles suspectant le vaccin se tournent vers la justice

Au moins douze plaintes pour homicide involontaire ont été déposées par des proches de Français décédés après une vaccination contre le Covid-19. Un rapport d’autopsie renforce l’hypothèse d’un lien avec l’AstraZeneca.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le premier rapport d’autopsie d’un Français décédé peu de temps après avoir reçu une injection d’un vaccin anti-Covid-19 a été rendu le 28 avril. « Il renforce l’hypothèse d'un lien de causalité entre le vaccin AstraZeneca et la thrombose mortelle », estime Étienne Boittin, avocat de la famille de ce jeune interne nantais de 24 ans mort d’une thrombose abdominale dix jours après sa vaccination.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Politique — Reportage

par Pauline Graulle
Voir la Une du Journal