Thromboses mortelles: des familles suspectant le vaccin se tournent vers la justice

Par

Au moins douze plaintes pour homicide involontaire ont été déposées par des proches de Français décédés après une vaccination contre le Covid-19. Un rapport d’autopsie renforce l’hypothèse d’un lien avec l’AstraZeneca.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier rapport d’autopsie d’un Français décédé peu de temps après avoir reçu une injection d’un vaccin anti-Covid-19 a été rendu le 28 avril. « Il renforce l’hypothèse d'un lien de causalité entre le vaccin AstraZeneca et la thrombose mortelle », estime Étienne Boittin, avocat de la famille de ce jeune interne nantais de 24 ans mort d’une thrombose abdominale dix jours après sa vaccination.