Karachi : les doublures de Balladur, Léotard et Sarkozy renvoyées devant le tribunal

Par

Après trois ans et demi d'enquête, les juges Van Ruymbeke et Le Loire renvoient devant le tribunal correctionnel Nicolas Bazire et Thierry Gaubert, deux proches de Nicolas Sarkozy, l'ancien ministre Renaud Donnedieu de Vabres, ainsi que les marchands d'armes Ziad Takieddine et Abdul Rahman el-Assir. Il s’agit du premier épilogue, avant procès, de l’un des plus importants scandales politico-financiers de ces dernières décennies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les magistrats anticorruption Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire viennent d’inscrire le mot “fin” à leur enquête portant sur le volet financier de l’affaire Karachi. Il s’agit du premier épilogue, avant procès, de l’un des plus importants scandales politico-financiers de ces dernières décennies, dans lequel s’enchevêtrent corruption, ventes d’armes et financements politiques illégaux. Une audience pourrait avoir lieu d’ici un an, en 2015, soit vingt ans après les faits.