Pourquoi la Corse a proposé d’accueillir l’Aquarius

Par

Les élus nationalistes de Corse ont pris le gouvernement par surprise en proposant d’accueillir le bateau de SOS Méditerranée dans l’un des ports de l’île. Une invitation que beaucoup ont interprétée comme une stratégie politique. Eux évoquent un simple réflexe humanitaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est en regardant les images de l’Aquarius à la télévision, tard dans la soirée du lundi 11 juin, que Jean-Guy Talamoni a décidé de s’exprimer. « J’ai vu les images du bateau, c’était angoissant. Tout était réuni pour qu’il y ait un drame, et personne ne disait rien, confie le président de l’Assemblée de Corse à Mediapart. Je ne donne pas de leçons, je ne critique pas, je sais que ces sujets sont complexes, qu’il faut trouver une solution harmonieuse au niveau européen, mais là c’était vraiment une question de sécurité ! »