Bettencourt, Sarkozy: le procureur Courroye sur le gril

Par

Convoqué le 2 octobre à Bordeaux par les collègues du juge Gentil, l'ancien procureur de Nanterre, Philippe Courroye, a dû s'expliquer sur ses rendez-vous secrets à l'Élysée entre 2007 et 2011, alors qu'il avait la charge de l'affaire Bettencourt.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme l’annonçait Mediapart le 28 septembre, le juge Jean-Michel Gentil vérifie méticuleusement les rendez-vous discrets qui ont eu lieu entre Nicolas Sarkozy et Philippe Courroye pendant l’affaire Bettencourt (lire ici). Le soupçon étant que l’alors président de la République ait demandé au procureur de Nanterre d’étouffer une affaire qui menaçait d’être embarrassante pour lui-même, ainsi que pour ses proches et pour son parti.