Dans les coulisses du Conseil constitutionnel, cible des lobbies

Par

C'est une pratique en pleine expansion. D'après nos informations, de plus en plus de lobbies s'adressent directement aux membres du Conseil constitutionnel pour les convaincre de censurer une loi. Ces interventions, des « portes étroites » dans le jargon, n'ont jamais été réglementées, ne font l'objet d'aucune publicité. Des voix s'élèvent pour exiger la transparence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il vaut mieux s'adresser à Dieu plutôt qu'à ses saints. En France, les lobbies l'ont bien compris. Non contents de chercher à influencer le législateur à l’Assemblée nationale ou au Sénat, des groupes d'intérêt ciblent désormais le Conseil constitutionnel, détenteur du pouvoir suprême de censurer les lois avant même qu'elles ne soient promulguées.