Augustin et Firuta, un toit après treize ans d'errance

Par

Après avoir vécu dans un entrepôt, une maison squattée, des tentes sur les trottoirs ou encore un mobile home, la famille Anghel, Firuta, Augustin et leurs cinq enfants, est installée depuis juin 2015 dans un logement social aux Pennes-Mirabeau, juste au-dessus de Marseille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Augustin et Firuta Anghel, 30 et 26 ans, vivent en France depuis treize ans, mais c’est la première fois qu’ils ont l'assurance de passer l'hiver sous un vrai toit. En juin 2015, le couple et ses cinq enfants ont quitté leur mobile home du Puits Z à Gardanne pour une jolie petite maison, située aux Pennes-Mirabeau, juste au-dessus de Marseille. C’est grâce aux revenus réguliers du père, qui travaillait sur un chantier d’insertion depuis plusieurs mois, que la famille a pu obtenir ce logement social, pris sur le contingent de la sous-préfecture d’Aix-en-Provence. Hors de la commune de Gardanne donc, « pour éviter toute histoire avec des habitants en attente d’un logement social », explique un travailleur social. Le loyer, 580 euros par mois, est couvert par l’aide personnalisée au logement et les allocations familiales que la famille reçoit.