Grippe A: Bachelot prend ses distances avec l'OMS

Par

Aumoment où la ministre de la santé s'escrime à convaincre les Français decontinuer à se faire vacciner, l'Inserm annonce la fin de l'épidémie de grippe A/H1N1. Devant les députés, mardi, elle avait défendu sa stratégie. Cherchant ailleurs les responsabilités, elle a pointé du doigt le rôle de l'Organisation mondiale de la santé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Voilà une information qui risque de décourager les volontaires à la vaccination. Coordonné par l'Inserm, le réseau Sentinelles a annoncé, mercredi 13 janvier à l'AFP, la fin de l'épidémie de grippe A/H1N1, au moment où Roselyne Bachelot s'escrime à convaincre les Français de continuer à se faire immuniser.