Edouard Martin: «Le monde du travail est mis à l'index»

Par

Ancien syndicaliste (CFDT), qui a mené de nombreux combats à ArcelorMittal, devenu député européen, Édouard Martin réagit vivement à la condamnation à neuf mois de prison ferme de huit anciens salariés de Goodyear. Cette condamnation « disproportionnée » illustre pour lui une « guerre contre le monde du travail ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le tribunal correctionnel d’Amiens a condamné huit anciens salariés de Goodyear à neuf mois de prison ferme. En tant qu’ancien syndicaliste, vous qui avez mené de nombreux combats sociaux chez ArcelorMittal, comment réagissez-vous à cette condamnation ?