Le faux débat de la cagnotte fiscale

Par

Gouvernement et majorité s’écharpent sur l’existence d’une éventuelle cagnotte fiscale. Mais cette polémique cache mal l’inconséquence des choix budgétaires du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Revoici la fameuse “cagnotte” fiscale qui avait occupé les discussions au temps du gouvernement Jospin. Concrètement, les recettes fiscales ont été supérieures de 4,3 milliards d’euros à ce qui était prévu dans la dernière loi de finances, en raison d’une meilleure conjoncture. Ce surplus de rentrées d’argent a donné des idées au rapporteur général du budget à l’Assemblée, le député de La République en marche (LREM) Joël Giraud qui, dans un entretien accordé aux Échos vendredi 8 mars, demandait à redistribuer une « partie de cette bonne fortune fiscale » pour favoriser le pouvoir d’achat des ménages. Depuis, cette demande a obtenu une fin de non-recevoir de la part du gouvernement. Son porte-parole Benjamin Griveaux a, lundi, indiqué qu’il n’y avait pas de « cagnotte fiscale à redistribuer ».