Chauprade, un pied au FN, l'autre chez les ultras d'extrême droite

Par

Homme de l'ombre, propulsé tête de liste FN en Île-de-France pour les élections européennes et conseiller aux affaires internationales de Marine Le Pen, Aymeric Chauprade continue de faire la tournée de milieux d'extrême droite que la présidente du FN elle-même juge infréquentables. Enquête sur un personnage dont les réseaux vont jusqu'en Russie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un candidat « de la société civile ». C'est ainsi que se présente Aymeric Chauprade, tête de liste FN en Île-de-France aux européennes. Ce géopolitologue, sorti du chapeau à l'automne dernier par Marine Le Pen, la conseille pourtant depuis 2010 et gravite depuis des années à l'extrême droite, où il entretient des contacts sulfureux. Homme de l'ombre, il cultive un certain secret sur ses réseaux et activités.