La réforme Taubira sera enfin débattue en juin

Par

L’examen de la réforme pénale, déjà repoussé à l'automne dernier, puis de nouveau en avril, commencera le 3 juin à l’Assemblée. Christiane Taubira veut éviter un procès en laxisme, quitte à présenter un texte très modéré.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le projet de réforme pénale de Christiane Taubira sera finalement discuté à l'Assemblée nationale à partir du 3 juin, et devrait ensuite être rapidement transmis au Sénat. Le texte, qui était déjà bouclé, avait été repoussé à l’automne dernier, sur fond de vives tensions entre la ministre de la justice et Manuel Valls, qui était alors son homologue à l’intérieur et campait sur une ligne sécuritaire. C’est finalement François Hollande qui, en nommant Valls à Matignon, a convaincu Christiane Taubira de rester place Vendôme et de porter politiquement ce texte assez mesuré, mais qualifié d’important. Pour autant, selon des sources informées, la ministre de la justice ne semble pas désireuse de rester à son poste après l’été.