Aide aux migrants: la justice relaxe Cédric Herrou

Par

La justice a relaxé mercredi 13 mai Cédric Herrou, devenu un symbole de l’aide aux migrants. Cette décision est importante puisque la cour d’appel, contre les réquisitions du parquet, le fait bénéficier du « principe de fraternité », qui a grâce à lui été acté comme principe constitutionnel à l’été 2018.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice a relaxé mercredi 13 mai Cédric Herrou, devenu un symbole de l’aide aux migrants. Cette décision est importante puisque la cour d’appel, contre les réquisitions du parquet, le fait bénéficier du « principe de fraternité », qui a grâce à lui été acté comme principe constitutionnel à l’été 2018.