La thèse criminelle confirmée dans l'enquête sur le juge Borrel

Par
De nouvelles expertises confirment l'origine criminelle de la mort demeurée mystérieuse du juge français Bernard Borrel, dont le corps a été retrouvé à Djibouti en 1995, a annoncé jeudi le parquet de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - De nouvelles expertises confirment l'origine criminelle de la mort demeurée mystérieuse du juge français Bernard Borrel, dont le corps a été retrouvé à Djibouti en 1995, a annoncé jeudi le parquet de Paris.