«Le vent se lève» veut insuffler un renouveau intellectuel au sein de la gauche française

Par

Le site internet créé par des intellectuels « progressistes » organise, ce week-end, son université d’été à Saint-Ouen. Plusieurs personnalités de gauche sont attendues sur des débats aussi actuels que le populisme, la stratégie européenne ou la bataille culturelle. Au programme ce vendredi, des échanges sur le populisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Remettre la pensée au cœur de la politique : c’est l’objectif que s’est fixé Le vent se lève, journal en ligne créé en 2016 par une poignée de jeunes intellectuels français. Certains se disent « de gauche », d’autres « progressistes ». Ils ont fait Normale Sup’ ou Sciences-Po, sont encore étudiants en philosophie ou en économie. Aujourd’hui au nombre de 140, les contributeurs ont en commun un grand intérêt pour Antonio Gramsci. Et d'avoir encore assez de temps libre à consacrer, bénévolement, à écrire sur les grandes questions politiques du moment…