Alstom-Belfort: Hollande et Valls frondeurs?

Par

Une indignation chasse l’autre. La fermeture du site historique de l’entreprise Alstom, à Belfort, donne lieu à de multiples réactions politiques, indignées le plus souvent. Un regard en arrière rappelle hélas que les grands mots ne fabriquent pas les grands remèdes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Petit quizz pour commencer. À quel événement se rattachent les commentaires suivant ?
1) « Cette fermeture est financièrement, industriellement, et socialement aberrante »
2) « On ne peut pas accepter quelque chose comme ça »
3) « Cette fermeture est inique et indécente »…4) « Tout sera fait pour pérenniser le site »