L’Etat va supprimer des postes dans les ministères de la santé et de l’écologie

Par

Le ministère des solidarités et de la santé et celui de la transition écologique et solidaire verront respectivement leurs effectifs baisser de 2,2 % (– 396 postes) l’an prochain et 6,1 % (– 1 080 postes) d’ici 2022, et de 1,8 % d’effectifs (– 1 769 postes) en 2020 et 5 % (– 4 961 postes) d’ici trois ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que le projet de loi de finances (PLF) pour 2020 doit être présenté le 25 septembre en conseil des ministres, les ministères se sont vu transmettre durant l’été leur feuille de route en termes d’effectifs pour l’an prochain. Les deux plus fortes baisses (en équivalents temps plein) concerneront le ministère des solidarités et de la santé et celui de la transition écologique et solidaire.