« Qui va accoucher les femmes ? » : le cri d’alerte des sages-femmes de Saint-Denis

Par Méline Escrihuela (Bondy Blog)

À l’hôpital Delafontaine, l’annonce de la fermeture de plusieurs lits en salles de naissance a fait déborder le vase pour les sages-femmes en sous-effectif dans tout le département.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).– Le « 93 » est le département où l’on dénombre le plus de naissances en France, c’est aussi l’un des moins pourvus en sages-femmes. La nouvelle annonce de fermeture de lits en salles de naissance à l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis, a donc fait l’effet d’une bombe. « À la maternité, l’expression “code rouge” est utilisée pour indiquer le degré le plus haut en termes d’urgence médicale. La situation dans laquelle nous sommes correspond en réalité à un code noir », lâche Stéphanie Métairie, sage-femme dans l’établissement depuis sept ans.