L’hôpital à bout de souffle

Fermeture de lits à l’hôpital : une polémique de chiffres pour cacher l’ampleur de la crise

Y a-t-il 20 % ou 5 % de lits d’hôpitaux fermés en ce début d’hiver ? L’administration joue sur les chiffres, en ne communiquant que les fermetures définitives, quand des lits ouvrent et ferment au jour le jour. L’Île-de-France est la plus touchée : des services de pédiatrie ou des unités neuro-vasculaires tentent de fonctionner avec 20, 50, voire 80 % de lits fermés.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Est-il possible de mesurer l’ampleur de la crise qui frappe l’hôpital public, année après année, avant, pendant et après le Covid, jusque dans ses oscillations ? Dans son avis du 5 octobre dernier, le Conseil scientifique alertait sur l’état d’« épuisement des soignants », qui ne permettait pas d’exclure un nouveau « débordement du système de soins », malgré la protection apportée par la vaccination contre le Covid-19.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA