«Les Echos» encore à vendre, «La Tribune» en déshérence

Par
Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, qui a acquis le quotidien économique Les Echos voici près de deux ans, serait déterminé à s'en séparer. L'information est démentie par le groupe, mais Mediapart a obtenu confirmation d'une source confidentielle que ce projet était à l'étude. L'autre quotidien économique, La Tribune, que le même Bernard Arnault avait cédé à Alain Weill, en lui apportant de surcroît 47 millions d'euros, va affronter un avenir qui s'annonce sombre. Enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un concentré de la crise financière et de la crise d'indépendance qui rongent la presse française : les deux quotidiens économiques sont dans la tourmente. Le premier d'entre eux, Les Echos, est de nouveau en vente. Et le second, La Tribune, rencontre de graves difficultés.