Cahuzac, austérité : Pierre Moscovici s'explique

Par et

Mis en cause, le ministre de l’économie et des finances, Pierre Moscovici, s'explique sur son rôle dans le scandale Cahuzac dans un long entretien avec Mediapart. Il révèle que le 14 décembre, l'administration des impôts avait demandé à Jérôme Cahuzac de signer un document attestant qu'il n'avait pas de compte en Suisse, demande à laquelle l'intéressé n'a jamais donné suite. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vivement mis en cause pour son rôle dans le scandale Cahuzac, le ministre de l’économie et des finances, Pierre Moscovici, a, pour la première fois depuis le début de l’affaire, accepté de rencontrer longuement Mediapart, et de répondre à nos questions. Dans cet entretien, il fait valoir que si la demande d’entraide administrative dont il a pris l’initiative, et qui suscite aujourd’hui de très nombreuses controverses, n’a pas permis de révéler l’existence du compte suisse de Jérôme Cahuzac, il n'en était pas moins de bonne foi et n’a pas cherché de la sorte à protéger l’ex-ministre fraudeur.