Centre-Val-de-Loire: le pari citoyen des Verts et Insoumis pour gagner la région

Par

Alors que les gauches se divisent, des citoyens jouent les passeurs entre EELV et LFI pour faire liste commune. En face, un président socialiste sortant, une droite désunie, une extrême droite puissante et le risque de l’abstention.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Blois (Loir-et-Cher), Tours (Indre-et-Loire).– Devant le portail du pavillon aux murs pâles, elle hésite. Delphine Benassy, candidate non encartée, fait du porte-à-porte à Blois pour la liste « Un nouveau souffle » à l’élection régionale, soutenue notamment par Europe Écologie-Les Verts (EELV) et La France insoumise (LFI). L’action débute par la maison du premier adjoint du maire de Blois, un socialiste, dont le parti s’engage sur une liste concurrente soutenue par le parti communiste et les radicaux. Toute la géographie complexe des alliances locales à gauche résumée en une seule adresse… Finalement, la candidate glisse simplement son tract dans la fente de la boîte aux lettres, histoire d’« éviter la provocation ».