A Rennes, des musulmans qui ont soif de renouvellement

Par

L’ancien directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), Marwan Muhammad, a lancé début mai une consultation nationale des musulmans. Autofinancement des lieux de culte, imams français à leur image, place des femmes dans les mosquées, représentation des musulmans dans la société française : un besoin de renouvellement émerge chez les fidèles qui étaient présents à Rennes le 10 juin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rennes (Ille-et-Vilaine), de notre envoyée spéciale. - Dans la salle de réunion du centre culturel islamique Ibn Khaldoun à Rennes, ce dimanche 10 juin 2018, une vingtaine de responsables d’associations échangent sur la future organisation de l’islam en France, dont le président Emmanuel Macron a lancé le chantier en février. « Mais qui êtes-vous ? Vous ne vous êtes pas présenté », s’étonne l’un des fondateurs du centre, âgé de plus de 70 ans, en se tournant vers Marwan Muhammad, venu de Paris en TGV pour l’occasion. Autour de lui, les plus jeunes sourient de ce petit décalage générationnel.