La justice ouvre une enquête sur la mort d'un homme en garde à vue pour excès de vitesse

Par

Le parquet d’Évry a ouvert une information judiciaire sur les circonstances de la mort d'un homme de 34 ans lors de sa garde à vue, début juillet, au commissariat d'Arpajon (Essonne). Il aurait tenté de se suicider dans sa cellule en s’étranglant avec sa chaussette, avant de mourir quelques jours plus tard à l'hôpital. La famille doute de la version officielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parquet d’Évry a ouvert une information judiciaire sur les circonstances de la mort d'un homme de 34 ans, Lucas M., lors de sa garde à vue début juillet au commissariat d'Arpajon (Essonne), selon des informations recueillies par Mediapart. Arrêté pour un excès de vitesse à moto, il aurait tenté de se suicider dans sa cellule, selon les premières constations médico-légales, avant de mourir quelques jours plus tard à l'hôpital.