Cécile Andrzejewski

Ses Derniers articles

  • Violences conjugales: le 3919 ne répondra-t-il bientôt plus?

    Par
    Une employée de la Fédération nationale solidarité femmes répond à un appel au 3919. © Patrick Kovarik / AFP Une employée de la Fédération nationale solidarité femmes répond à un appel au 3919. © Patrick Kovarik / AFP

    La militante féministe Caroline De Haas a alerté sur le fait que le gouvernement s’apprêterait à supprimer le numéro d’écoute destiné aux femmes victimes de violences, à la faveur d’un appel d’offres. Si le ministère concerné dément, les doutes persistent.

  • Dans les Ehpad, des soignants fâchés avec la vaccination

    Par
    Régine, 71 ans, la première personne vaccinée contre le Covid-19 dans l’Unité de soins de longue durée de l’hôpital Garonne à Toulouse, le 5 janvier. © Frédéric Scheiber / Hans Lucas via AFP Régine, 71 ans, la première personne vaccinée contre le Covid-19 dans l’Unité de soins de longue durée de l’hôpital Garonne à Toulouse, le 5 janvier. © Frédéric Scheiber / Hans Lucas via AFP

    Parmi les aides-soignants ou les infirmiers, peu se portent à ce stade candidats, jugeant les connaissances sur les effets secondaires du vaccin trop faibles. Ces personnels ont perdu toute confiance dans les recommandations des autorités.

  • Des médecins d’Ehpad remerciés en pleine crise racontent avoir servi de fusibles

    Par
    Dans un Ehpad du Nord, le 8 décembre 2020. © SYLVAIN LEFEVRE / Hans Lucas via AFP Dans un Ehpad du Nord, le 8 décembre 2020. © SYLVAIN LEFEVRE / Hans Lucas via AFP

    Dans les maisons de retraite, les « médecins coordonnateurs » sont des professionnels très recherchés, une denrée rare depuis des années. Lors de la première vague de Covid-19, pourtant, certains établissements n’ont pas hésité à les pousser dehors, défiant toute logique sanitaire. 

  • Quand Médecins sans frontières vole au secours des Ehpad

    Par
    Michèle Beck et Christelle Scaparone, directrice et infirmière coordinatrice de l’Ehpad de Gruffy (Haute-Savoie), toutes deux anciennes de MSF. © CA Michèle Beck et Christelle Scaparone, directrice et infirmière coordinatrice de l’Ehpad de Gruffy (Haute-Savoie), toutes deux anciennes de MSF. © CA

    À Gruffy, la directrice de l’Ehpad est une ancienne de MSF rodée aux guerres et aux épidémies. Depuis novembre, face à une deuxième vague sévère en Haute-Savoie, elle fait appel à ses contacts dans l’humanitaire. Au niveau national, l’ONG a déjà offert un renfort à des dizaines de résidences.

  • Les femmes âgées, victimes oubliées des féminicides

    Par
    Les colleuses contre les féminicides, Montreuil, le 25 septembre 2020. © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP Les colleuses contre les féminicides, Montreuil, le 25 septembre 2020. © Noémie Coissac / Hans Lucas via AFP

    Les femmes de plus de 70 ans représentent la deuxième tranche d’âge la plus touchée par ces meurtres. Mais rares sont les procès pour ces actes encore souvent qualifiés, à tort, de « suicide altruiste ».

  • Dans les Ehpad, en plus du Covid, des «morts par glissement»

    Par
    Dans un Ehpad de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). © Geoffroy Van Der Hasselt / AFP Dans un Ehpad de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). © Geoffroy Van Der Hasselt / AFP

    Dans les maisons de retraite, le coronavirus ne coûte pas seulement des vies. Chez les survivants de la première vague, il a provoqué une dégringolade physique, psychologie ou cognitive. Les études manquent encore pour le documenter, pas les témoignages de familles ou de soignants.

  • Dans l’art contemporain, des salariés malades du management

    Par
    Les Abattoirs, à Toulouse, sont décriés pour leur management. © Wikipédia CC BY-SA 4.0 Les Abattoirs, à Toulouse, sont décriés pour leur management. © Wikipédia CC BY-SA 4.0

    Alors que les institutions d’art contemporain mettent régulièrement en avant œuvres et artistes se battant pour un monde plus solidaire, la réalité de ceux qui y travaillent se révèle différente. Management violent, parfois même humiliations : les salariés appellent à une prise de conscience.

  • Pendant la crise, des familles asphyxiées par les retenues des CAF

    Par

    Alors que le gouvernement a promis une aide exceptionnelle aux foyers les plus précaires, les Caisses d’allocations familiales continuent d’effectuer des retenues sur les prestations versées en trop à certains bénéficiaires. Au risque d’aggraver la situation des plus démunis.

  • Contre le coronavirus, les premières lignes sont des femmes

    Par
    À Paris, un supermarché de quartier, à la Porte de Vanves. © Georges Gonon-Guillermas / Hans Lucas via AFP À Paris, un supermarché de quartier, à la Porte de Vanves. © Georges Gonon-Guillermas / Hans Lucas via AFP

    Alors que le discours politique se veut martial, la réalité de la lutte contre la pandémie s’incarne non pas dans de virils guerriers mais dans des professions majoritairement féminines. Lesquelles sont pourtant souvent invisibles, et toujours très mal payées. Témoignages.

  • En psychiatrie, «avec le confinement, on revient à quelque chose d’asilaire»

    Par
    Un patient à Clos-Bernard, un hôpital psychiatrique à Aubervilliers le 12 février 2020. © Christophe Archambault/AFP Un patient à Clos-Bernard, un hôpital psychiatrique à Aubervilliers le 12 février 2020. © Christophe Archambault/AFP

    Comment se déroule le confinement pour des patients bien souvent déjà enfermés ? En psychiatrie, l’épidémie de Covid a réduit les espaces de liberté des malades et révèle crument les différences de pratiques selon les établissements.