A bord du Vacci’bus: «On est isolés, on a peur, on ne voit personne»

Par

Dans la Marne, c’est le vaccin qui va aux habitants. Un autocar transformé en centre de consultation et d’injection itinérant, baptisé Vacci’bus, tourne dans les villages isolés pour éviter aux plus âgés d’avoir à se déplacer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Reims (Marne).– Devant la porte du bus, un marchepied a été ajouté. Une délicate attention pour aider les passagers à grimper à l’intérieur du car stationné à côté de la mairie de Billy-le-Grand (Marne), petit village de 120 habitants de la région rémoise. Il y restera deux heures, le temps d’accueillir huit candidats au vaccin contre le Covid-19. C’est que la tournée du Vacci’bus, comme s’appelle le véhicule, est un peu particulière.