Sarkozy, Herzog et le PNF: les conflits d’intérêts du ministre Eric Dupond-Moretti

Éric Dupond-Moretti a passé une partie de ses vacances avec l’avocat de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog. Ce dernier sera jugé en novembre prochain pour « corruption » dans l'affaire Bismuth-Sarkozy. Au procès, l’accusation sera portée par le PNF, placé statutairement sous l’autorité... du ministre, qui invoque sa « vie privée ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

De mémoire de magistrat, la situation est inédite. L’actuel ministre de la justice, Éric Dupond-Moretti, est, en tant que garde des Sceaux, frappé par un double conflit d’intérêts lié, d’une part, au Parquet national financier (PNF) et, d’autre part, au futur procès pour corruption de l’ancien président Nicolas Sarkozy et de son avocat Me Thierry Herzog dans l’affaire « Bismuth ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal