L’écart en maths entre filles et garçons se joue avant 6 ans, et voici comment

Une étude de l’Ined vient d’établir avec précision le moment où apparaît l’écart de niveau en mathématiques, entre la moyenne section de maternelle et le CP. En cause, rien d’inné. L’environnement scolaire favorise ces inégalités.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le mystère perdurait. De nombreuses études se sont penchées sur la question des inégalités de résultats entre filles et garçons en mathématiques. Pour mieux comprendre ces disparités genrées et y remédier, il fallait déterminer avec certitude à quel moment la bascule intervient. C’est chose faite, grâce à une étude récente de l'Institut national des études démographiques (Ined).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal