L'autre enjeu de l'Epad

Par
Derrière la nomination de Jean Sarkozy, se cache un autre enjeu majeur: la fusion de l'Epad et de l'Epasa, l'établissement public de Seine-Arche sur lequel Nanterre avait jusqu'à présent la main. Demain, Jean Sarkozy présidera donc une structure aux pouvoirs largement étendus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'«élection» de Jean Sarkozy à la tête de l'Epad ne serait qu'une «opération de camouflage». La thèse est audacieuse mais elle montre bien que pour un certain nombre d'élus des Hauts-de-Seine, le principal sujet d'inquiétude est ailleurs. Le 3 août, au cœur de l'été, les mairies de Nanterre, Courbevoie et Puteaux ont reçu deux projets de décret qui les préoccupent grandement.