Feu le ministère de l’identité nationale

Voulu par Nicolas Sarkozy dans le sillage de la campagne présidentielle de 2007, le ministère de l'identité nationale est enterré. Mais le ministère de l'immigration survit, dans le giron de Brice Hortefeux, reconduit au poste de ministre de l'intérieur, malgré sa condamnation pour injure raciale.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le ministère de l'identité nationale est enterré – l'intégration et le développement solidaire aussi – mais le ministère de l'immigration survit.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal