Le Parlement vote la surtaxe d'IS des grands groupes

Par
Le Parlement français a adopté définitivement mardi soir le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2017 qui crée une contribution exceptionnelle pour les grandes entreprises afin de compenser la moitié des coûts liés à l'invalidation de la taxe sur les dividendes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Parlement français a adopté définitivement mardi soir le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2017 qui crée une contribution exceptionnelle pour les grandes entreprises afin de compenser la moitié des coûts liés à l'invalidation de la taxe sur les dividendes.