Enseignants: Blanquer promet une revalorisation salariale sans préciser les contreparties

Le ministre de l’éducation nationale a commencé à recevoir les syndicats d’enseignants pour les négociations sur la revalorisation de leur rémunération, promise pour compenser les pertes engendrées par la réforme des retraites. 500 millions d’euros sont prévus dès janvier 2021, mais des zones d’ombre demeurent sur les contreparties éventuelles.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Tenir les deux bouts. Une partie des organisations syndicales est placée dans une délicate posture. Elles appellent à la grève et à manifester contre la réforme des retraites dont elles réclament le retrait, et doivent négocier en parallèle la revalorisation de la rémunération des enseignants destinée à compenser les pertes engendrées par l’instauration de ce régime universel à points. Par un tour de passe-passe inouï, le ministre de l’éducation nationale est parvenu à imposer le sujet à l’agenda, comme s’il était acté que la réforme passerait quoi qu’il arrive – alors qu'une nouvelle journée de mobilisation est prévue jeudi 16 janvier, à l’appel de l’intersyndicale.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal