Le 2 avril 2017, plus d’un millier de personnes ont manifesté dans le centre-ville de Bordeaux contre le fascisme et l'extrême droite, à l'occasion de la venue de Marine Le Pen. La candidate FN tenait au même moment un meeting au parc des expositions. En tête de cortège défilaient les antifas, le visage dissimulé et tout de noir vêtus derrière une grande banderole « Le fascisme est un poison, soyons l’antidote ». Derrière, la manifestation était bon enfant et colorée, avec les drapeaux des syndicats Sud, Solidaires et CGT, des anarchistes de la CNT (Confédération nationale du travail) et du NPA.